« La situation est très alarmante », a insisté le président du CIFI.

frog-1672942_1920

Les infirmiers et infirmières à domicile n’ont à aucun moment été consultés par les autorités fédérales ou régionales dans l’élaboration des plans officiels de lutte contre le coronavirus. Une situation que dénonce avec force Damien Nottebaert, le président du CIFI, Coupole des Infirmiers Francophones Indépendants. Il tire la sonnette d’alarme : « Ces acteurs majeurs de la première ligne ont un besoin urgent d’être correctement informés mais aussi équipés ! »

La CIFI et son président nous défendent.

Le président de la CIFI interpelle les autorités…..

Article à lire sur Medi-Sphere

Alors qu’ils constituent des acteurs majeurs de la première ligne de soins, assumant qui plus est du travail itinérant, les infirmièr(e)s à domicile sont les grands oubliés des plans de riposte au Covid-19, se désole Damien Nottebaert, président de la CIFI, la Coupole des infirmiers francophones indépendants. Il réclame d’urgence un dialogue avec les autorités sanitaires et des recommandations validées pour ses collègues. 

Lire plus…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest